Vitalik Buterin: Des Frais De Transaction ETH Élevés Peuvent Compromettre La Sécurité D’Ethereum

Des frais plus élevés sur Ethereum représentent un risque de sécurité à long terme, a déclaré le co-fondateur Vitalik Buterin. Il appelle à la mise en œuvre du PEI 1559.

Le co-fondateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a admis dans un tweet que les frais de transaction plus élevés sur le deuxième plus grand réseau de blockchain ouvraient la porte aux risques de sécurité. Cependant, il a déclaré que la réforme du marché des frais EIP 1559 résoudra ce problème.

Frais de transaction plus élevés vs. Bloquer la récompense encourager l’exploitation minière malveillante

Dans un tweet récent, Buterin a déclaré que les revenus des frais de transaction s’étaient rapprochés de 50% des revenus de récompense de bloc sur Ethereum.

Bien que cela ne soit peut-être pas un problème de sécurité aujourd’hui, les frais plus élevés par rapport aux récompenses en bloc peuvent constituer une menace pour le réseau à long terme. Ce risque potentiel a été analysé dans un document de recherche de Princeton, qui traitait en fait de Bitcoin.

Pour les partisans d’Ethereum, les conclusions de la recherche plaident en faveur de la preuve d’enjeu (PoS) au lieu de la preuve de travail (PoW). C’est une autre raison pour laquelle la communauté attend l’ETH 2.0.

Plus précisément, la recherche a révélé que l’exploitation minière égoïste devient une menace réelle, en particulier lorsque les frais de transaction dépassent les récompenses globales. Le document mentionne plusieurs comportements d’exploitation malveillants qui ont du sens d’un point de vue économique.

Ces stratégies déviantes impliquent des mineurs qui se coupent mutuellement en encourageant les fourches à bénéficier de frais de transaction élevés. La recherche se lit comme suit:

«Nous montrons que cela se traduit par un équilibre avec des propriétés indésirables pour la sécurité et les performances de Bitcoin, et même des non-équilibres dans certaines circonstances. Nous réexaminons également l’exploitation minière égoïste et montrons qu’elle peut être rentable pour un mineur avec une part de puissance de hachage arbitrairement faible et qui est arbitrairement mal connecté au réseau.

Comment EIP 1559 aborde les risques miniers égoïstes dans Ethereum

La  proposition d’amélioration d’Ethereum (EIP) 1559 , introduite pour la première fois en avril de l’année dernière, appelle à plusieurs changements qui rendraient les frais de transaction plus prévisibles sur Ethereum et garantiraient que la valeur de l’ETH se manifeste au niveau du protocole.

La mise à niveau de l’EIP rendrait le réseau plus flexible en modifiant dynamiquement la taille du bloc en fonction du nombre de transactions en attente de validation et en facturant les utilisateurs en cas de forte demande pour éviter la congestion.

Deux nouvelles solutions peuvent y parvenir: des frais de base brûlés (appelés BASEFEE) pour les transactions sur Ethereum et un pourboire aux mineurs. Les frais de base se maintiendront à un niveau prédéterminé, en fonction des conditions du réseau. Ailleurs, le conseil encouragera les mineurs pour leur travail. Les utilisateurs peuvent augmenter le pourboire pour «sauter» la ligne de transaction.

La combustion de l’ETH dans les frais de transaction via le BASEFEE assure un modèle déflationniste à l’offre du jeton. Cela ajoute à la sécurité à long terme du réseau. La gestion du gaz deviendra plus claire. L’approche de type enchères est inefficace et entraîne des trop-payés pour bloquer les validateurs.

Bien qu’il existe des alternatives pour aborder le mécanisme de frais actuel, Buterin lui-même soutient EIP 1559.

Laisser un commentaire