State Street va développer ses capacités d’administration de fonds cryptos

Grâce à son partenariat avec Lukka, la société offrira aux clients des services de fonds privés tels que le traitement et le reporting des cryptos.

Le fournisseur de services financiers State Street a annoncé hier que grâce à son partenariat avec le fournisseur de solutions cryptos Lukka, il offrira à ses clients de fonds privés des capacités d’administration de fonds pour les actifs digitaux et crypto-monnaies.

Jen Tribush, responsable des solutions alternatives chez State Street Digital, explique : « Alors que nos clients continuent d’adopter des actifs digitaux, tels que les crypto-monnaies, nous avons constaté un intérêt croissant de la part des investisseurs pour des offres de middle et back-office de qualité institutionnelle qui supportent des portefeuilles diversifiés. Lukka était le partenaire idéal pour nous aider à fournir ces services, compte tenu de sa position de leader dans le domaine des données sur les actifs cryptos, alors que State Street continue de compléter son offre croissante dans le domaine des actifs digitaux. »

State Street s’adresse aux investisseurs institutionnels avec ses services d’investissement, de gestion et de recherche, et détenait 42 600 milliards de dollars d’actifs en garde et/ou en administration à la fin de juin 2021. L’entreprise proposera désormais à ses clients de fonds privés la collecte, la normalisation, l’enrichissement, la réconciliation, le traitement et le reporting liés aux crypto-monnaies.

Le mois dernier, State Street a lancé une nouvelle division dédiée à la finance digitale, appelée State Street Digital, afin d’étendre les capacités de l’entreprise à la blockchain, aux cryptos, à la tokenisation et aux monnaies digitales des banques centrales.

State Street a également dirigé le tour de financement de série C de Lukka en décembre dernier, permettant à l’institution d’actifs digitaux de développer des solutions logicielles et de données pour supporter l’adoption de la crypto dans les entreprises traditionnelles.

Robert Materazzi, PDG de Lukka, a déclaré : « Les grands fonds traditionnels cherchent rapidement à ajouter les crypto-monnaies à leurs offres, ce qui les amène à demander à leurs fournisseurs de services existants et de confiance, tels que State Street, d’administrer leurs fonds. State Street a rapidement reconnu l’importance de développer des capacités pour supporter les actifs cryptos et nous sommes fiers de nous associer à eux alors que les fonds cherchent rapidement à diversifier leurs portfolios. »

La suite de produits de Lukka comprend Lukka Reference Data et Lukka Prime Pricing Data, en plus d’une solution propriétaire de gestion des données de middle et back office conçue pour les données relatives aux actifs cryptos et à la blockchain. Avec le support de ces produits, les clients de State Street seront désormais en mesure de créer et de gérer des portefeuilles dans lesquels les crypto-monnaies sont co-mélangées avec des investissements alternatifs traditionnels.

L’article State Street va développer ses capacités d’administration de fonds cryptos est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire