SoftBank mène le dernier tour de table de Blockdaemon

La plateforme d’infrastructure blockchain a annoncé qu’elle avait bouclé un tour de table de série B.

La start-up Blockdaemon est le dernier nom du secteur de la blockchain à obtenir le statut de licorne. L’entité de gestion de blockchain a réalisé hier une levée de fonds de 155 millions de dollars pour une valorisation de 1,25 milliard de dollars. Ce tour de table représente plus de cinq fois son financement de série A, mené par Greenspring Associates en juin, qui a rapporté 28 millions de dollars. La dernière levée de fonds a été menée par Vision Fund 2, le fonds de capital-risque de la société holding multinationale conglomérate basée au Japon, SoftBank.

Parmi les nouveaux participants, citons Sapphire Ventures, Matrix Capital Management et Morgan Creek Digital. Goldman Sachs s’est distingué parmi les investisseurs existants, tandis que d’autres comme Boldstart Ventures, Lerer Hippeau, CoinFund, Greenspring Associates, Kenetic, Borderless Capital et Kraken Ventures ont également augmenté leurs investissements.

Le facilitateur de déploiement de blockchain a l’intention de consacrer les fonds acquis à des investissements stratégiques. Il utilisera également une partie des fonds pour augmenter la taille de ses effectifs à Singapour, au Japon, au Royaume-Uni et en Allemagne, selon l’annonce.

« Goldman Sachs est très heureux de poursuivre sa relation avec Blockdaemon et son investissement dans cette société qui continue d’innover pour le secteur des services financiers », a noté Oli Harris, qui dirige la branche actifs digitaux de Goldman Sachs en Amérique du Nord. « Nous pensons que Blockdaemon a un rôle clé à jouer dans l’avenir de l’adoption de la blockchain et des crypto-monnaies. »

Blockdaemon s’appuie sur sa plateforme portable pour faciliter la gestion des nœuds et des rails de paiement pour les blockchains. L’entreprise basée à New York a connu une croissance fulgurante depuis sa création en 2017, enregistrant une hausse vertigineuse de 70 fois de sa valorisation l’année dernière. Elle supporte actuellement plus de 40 blockchains, notamment Bitcoin, Cardano, Ethereum, Solana, Polkadot et Terra. Plus de 10 000 validateurs Ethereum 2.0 ont été déployés sur son réseau depuis février.

Le fondateur de Blockdaemon, Konstantin Richter, a déclaré : « Cette dernière importante injection de capitaux constitue une autre étape majeure pour Blockdaemon et nous permettra de continuer à revitaliser les infrastructures financières existantes dans le monde entier. […]Nous sommes très heureux d’avoir le support et la confiance des titans de la finance, de la technologie et du capital-risque qui ont rendu ce dernier tour de table possible. »

Richter a également souligné que le support de SoftBank était déterminant à un moment où les réglementations dans ce domaine se précisent.

L’article SoftBank mène le dernier tour de table de Blockdaemon est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire