SkyBridge Capital achète des compensations carbones pour ses avoirs en BTC

La société mondiale d’investissement alternatif a conclu un accord avec Moss Earth, qui se présente comme la plus grande plateforme environnementale du monde.

La société d’investissement new-yorkaise SkyBridge Capital est le dernier nom en date à rejoindre la liste croissante des entreprises qui visent le statut “green”. La société dirigée par Anthony Scaramucci a annoncé hier qu’elle cherchait à compenser le carbone de ses avoirs en Bitcoin après avoir conclu un accord de partenariat avec la plateforme environnementale MOSS Earth.

SkyBridge entendait réduire le volume de carbone dans l’atmosphère et a eu recours aux compensations carbone pour atteindre cet objectif. Le fondateur de la société d’investissement internationale a salué cette approche, la décrivant comme un moyen fiable de rendre le réseau Bitcoin vert. Il a également prévu que le minage de Bitcoin finirait par être entièrement alimenté par des énergies renouvelables à un moment donné dans le futur.

« Nous prévoyons que le minage de Bitcoin sera entièrement renouvelable d’ici la fin de la décennie. En attendant, les compensations carbone représentent un moyen efficace de verdir le réseau Bitcoin et de faciliter son adoption par les investisseurs soucieux de l’ESG. »

MOSS Earth a facilité la fourniture des crédits carbone à la société d’investissement en calculant le nombre de crédits nécessaires. Ensuite, les jetons de crédits carbone de MOSS ont été obtenus auprès d’autres projets partageant l’objectif de réduire la quantité de carbone dans l’atmosphère. SkyBridge a réduit la quantité de carbone dans l’atmosphère d’environ 38 436 tonnes après avoir acheté et retiré un nombre équivalent de jetons.

La compensation du carbone est devenue une approche populaire car elle permet aux entreprises de réduire facilement leur empreinte carbone. Le partenariat entre les deux entreprises a été rendu possible par One River, une autre plateforme d’investissement en crypto-monnaies qui a tenu à compenser son empreinte carbone.

S’exprimant sur le sujet, le PDG de MOSS, Luis Adaime, a fait l’éloge de SkyBridge, expliquant que la société avait créé un précédent pour les autres entreprises. Adaime a également déclaré que l’accord était l’un des plus importants et espère qu’il encouragera l’utilisation d’énergies renouvelables dans le minage de Bitcoin.

« L’initiative de SkyBridge de compenser les émissions de gaz à effet de serre causées par les Bitcoins détenus par ses fonds est […] un exemple à suivre par la communauté des investisseurs. »

En réalisant cette opération, SkyBridge a rendu verts les Bitcoins détenus par ses fonds.

L’article SkyBridge Capital achète des compensations carbones pour ses avoirs en BTC est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire