Sénateur américain sur la cryptographie: Nous avons besoin de vraies solutions pour que le système financier fonctionne pour tout le monde, pas seulement pour les riches

La sénatrice américaine Elizabeth Warren a fait valoir que la crypto-monnaie n’est pas une voie vers l’inclusion financière comme le prétendent les défenseurs de la cryptographie. « La propriété de Bitcoin est encore plus concentrée dans le top 1% que les dollars », a-t-elle déclaré, soulignant la nécessité de « vraies solutions pour que le système financier fonctionne pour tout le monde, pas seulement pour les riches ».

La sénatrice Elizabeth Warren sur Crypto et Bitcoin

La sénatrice américaine Elizabeth Warren (D-Mass.) a commenté mardi la crypto-monnaie, le bitcoin et l’inclusion financière. Elle a tweeté:

L’industrie de la cryptographie affirme que la crypto est la voie vers l’inclusion financière, mais la propriété du bitcoin est encore plus concentrée dans le top 1% que les dollars. Nous avons besoin de vraies solutions pour que le système financier fonctionne pour tout le monde, pas seulement pour les riches.

Son commentaire était en réponse à un article du Wall Street Journal affirmant que le top 1% des détenteurs de bitcoins « contrôle une plus grande part de la crypto-monnaie que les ménages américains les plus riches ne contrôlent en dollars ». Citant une étude du National Bureau of Economic Research, l’auteur a écrit que « les 10 000 principaux comptes bitcoin contiennent 5 millions de bitcoins, soit l’équivalent d’environ 232 milliards de dollars ».

Obtenez de la crypto-monnaie gratuite en cliquant sur ce lien

De nombreux utilisateurs de Twitter ont répondu au tweet du sénateur Warren. Un utilisateur a déclaré au sénateur du Massachusetts: « Ce n’est pas vrai. L’offre fixe de bitcoins signifie que la propriété devient moins concentrée au fil du temps en accord avec l’adoption, l’utilisation et la création de valeur. Il n’y a pas d’autre alternative que de résoudre le problème de l’impression monétaire qui se traduit par une taxe invisible pour le citoyen moyen.

Un autre utilisateur a tweeté au sénateur: « Votre argument est erroné. Donc, je suis laissé à supposer que vous ne comprenez pas BTC n’est pas « tout crypto » – c’est BTC. Vous ne reconnaissez que BTC comme « crypto » tout en ignorant toute une « industrie cryptographique » naissante basée sur le transfert de valeur pour des fractions d’un centime.

De plus, certaines personnes ont rappelé au sénateur Warren que la cryptographie est décentralisée et s’adresse à tout le monde, pas seulement aux riches. Certains ont remis en question les affirmations faites dans l’article du Wall Street Journal. Plusieurs personnes ont qualifié le sénateur du Massachusetts d’« ignorant » et de « manipulateur », soulignant le besoin d’éducation.

Le sénateur a récemment appelé les régulateurs à «réprimer» les stablecoins et les plateformes de finance décentralisée (defi) « avant qu’il ne soit trop tard ». Elle a déclaré: « Defi est la partie la plus dangereuse du monde de la cryptographie. » En juillet, elle a exhorté la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, à adopter d’urgence une politique visant à atténuer les risques cryptographiques.

En septembre, elle a fait pression sur la Securities and Exchange Commission (SEC) pour qu’elle s’attaque au problème des pannes de crypto-échange et des frais de transaction élevés. Elle a également souligné à l’époque que la crypto-monnaie n’est pas une voie vers l’inclusion financière.

Que pensez-vous des commentaires de la sénatrice Elizabeth Warren? Faites-le nous savoir dans la section commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire