Robin des Bois se voit infliger une amende record

La plateforme de robo-conseil Robinhood a reçu une amende de la FINRA.

La Financial Industry Regulatory Authority a révélé hier qu’elle avait infligé une amende de 57 millions de dollars à Robinhood. La société a également été condamnée à payer 12,6 millions de dollars de dédommagement à ses clients, plus les intérêts. La FINRA, qui surveille les marchés d’échange et les sociétés de courtage telles que Robinhood, avait précédemment accusé la société de trading financier basée en Californie d’avoir fourni des informations erronées sur divers sujets susceptibles d’affaiblir la position des clients.

L’organisme de réglementation a également constaté un manquement important dans l’application des mesures de surveillance et que des millions d’utilisateurs avaient été affectés. Jessica Hopper, vice-présidente exécutive de la FINRA, a expliqué qu’il serait impossible de choisir de sacrifier la conformité aux réglementations au profit de l’innovation. Hopper, qui est également à la tête du département d’application de la FINRA, a expliqué que la somme imposée représenterait la gravité et l’étendue des violations commises par Robinhood.

« La FINRA a pris en compte le préjudice étendu et significatif subi par les clients, y compris les millions de clients qui ont reçu des informations fausses ou trompeuses de la part de la société, les millions de clients affectés par les pannes des systèmes de la société en mars 2020, et les milliers de clients que la société a autorisés à trader des options même lorsqu’il n’était pas approprié pour les clients de le faire », a-t-elle noté.

Hopper a également expliqué que l’impact de la méprise de Robinhood était tel qu’un jeune homme de 20 ans, Alexander Kearns, s’est suicidé au milieu de l’année dernière en raison d’un solde négatif inexact que Robinhood avait affiché pour ce client. Kearns représentait l’un des nombreux clients qui ont perdu jusqu’à un total de plus de 7 millions de dollars à cause de cette erreur. En résolution, elle devra rembourser autant à ces clients.

Entre 2016 et 2018, Robinhood a sanctionné la création de 90 000 nouveaux comptes malgré la possibilité que l’entreprise ait eu connaissance d’une probable usurpation d’identité et d’indices de fraude. La FINRA a en outre révélé que Robinhood a même permis à des utilisateurs qui n’avaient pas satisfait aux exigences de critères d’adhésion de rejoindre la plateforme.

La FINRA a également constaté que, pendant trois ans à partir de janvier 2018, Robinhood n’a pas réussi à gérer étroitement une technologie cruciale utilisée pour exécuter des actions d’une importance capitale pour les clients. À ce titre, la société a subi une succession de pannes qui ont empêché les utilisateurs d’accéder à leurs comptes à un moment d’extrême volatilité.

La plateforme d’investissement a également été mise en cause récemment suite à un incident au cours duquel elle a suspendu le trading des actions GameStop sur sa plateforme. Robinhood a déjà exprimé son intention d’entrer en bourse prochainement. L’entreprise a connu une croissance imprévue ces derniers mois et, après avoir assuré qu’elle faisait progresser ses systèmes et développait son support client, il reste à voir comment les utilisateurs réagiront à l’avenir.

L’article Robin des Bois se voit infliger une amende record est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire