Ripple: « Hooks » seront lancés sur le réseau test au premier trimestre

  • L’amendement « Hooks » du registre XRP doit être lancé au premier trimestre sur un réseau test public.
  • Les développeurs introduisent un champ de transaction qui pourrait être étendu à l’avenir pour créer de nouveaux cas d’utilisation tels que les échanges décentralisés.

Wietse Wind, développeur en chef de XRPL Labs, a fait une nouvelle mise à jour sur l’avancement de l’amendement « Hooks ». L’une des fonctionnalités les plus attendues en raison de sa promesse d’intégrer des capacités de contrat intelligent de base au XRP Ledger, « Hooks » sera bientôt déployé sur un réseau de test public.

Dans sa précédente mise à jour, Wind a révélé que l’équipe des XRPL Labs a adopté un moteur d’exécution en assembleur web basé sur le langage de programmation C++, appelé SSVM. Pour tester le consensus sur le registre avec Hooks, l’équipe a mis en place deux réseaux de test privés pour les validateurs. Ainsi, ils ont pu résoudre un problème de transactions produites par les hooks en créant des transactions distinctes de la tx originale.

Wind a affirmé que les résultats préliminaires des deux validateurs semblaient bons. Toutefois, il a relevé un défaut dans la manière dont les transactions ont été mises en file d’attente et communiquées entre les deux nœuds de validation. En fait, l’un des nœuds émettait la transaction prématurément et l’autre ne la recevait pas, ce qui empêchait de parvenir à un consensus. L’équipe de Wind a alors proposé la solution suivante:

Pour obtenir un consensus sur les transactions émises, nous les émettons maintenant dans un répertoire spécial sur le ledger lui-même plutôt que de les émettre directement dans la file d’attente des transactions. Cela signifie que tous les validateurs ont la possibilité de produire et de se mettre d’accord sur ce que sont effectivement les transactions émises avant d’essayer de les mettre en file d’attente pour les appliquer à un futur ledger.

Pour émettre et traiter une transaction, les développeurs ont donc introduit un nouveau champ de transaction appelé « First Ledger Sequence ». Ce champ doit être ajouté à toutes les transactions émises par les validateurs. En principe, le champ empêche les « boucles infinies » de se produire, mais Wind indique qu’il peut être étendu à l’avenir pour créer de nouveaux cas d’utilisation tels que les échanges décentralisés:

(First Ledger) permettra aux validateurs de conserver les transactions émises pour une exécution ultérieure d’un nombre déterminé de ledgers plus tard. Cela peut être utile pour les robots de la blockchain, par exemple: Les teneurs de marché automatisés (…).

Les développeurs peuvent contribuer à la modification du XRP Ledger

De plus, Wind a révélé que tout est en place pour le lancement du testnet public de l’amendement « Hooks » qui devrait être déployé au premier trimestre 2021. Wind a demandé à la communauté de faire preuve de « patience » et a appelé les développeurs à contribuer au développement de Hooks.

Dans un avenir proche, l’équipe se concentrera sur le déploiement du réseau test. Wind a révélé ce qui suit à propos de leurs prochaines étapes:

Il faut encore déboguer certains cas de bord et de coin avec les transactions émises, et terminer la composante « slot » de l’API Hooks (qui permet aux hooks de demander et de lire toutes sortes de données différentes du ledger). Nous sommes en bonne voie pour une sortie de testnet au premier trimestre.

⚠ Faucet à Ripple XRP cliquez sur ce lien ⚠

Laisser un commentaire