Rapport hebdomadaire : La capitalisation du marché crypto retrouve son niveau de 2 000Mrd$

Voici les principaux titres de l’actualité des crypto-monnaies que vous ne pouvez pas manquer cette semaine.

XRP atteint 1 $ alors que GME Remittance rejoint RippleNet

L’une des plus grandes banques de transfert de fonds de Corée du Sud, Global Money Express (GME), s’est associée à Ripple en début de semaine, dans une démarche qui devrait aider Ripple à développer les transferts de fonds entre la Corée du Sud et la Thaïlande. GME a déclaré que ce partenariat aidera l’institution à se connecter avec ses clients existants tout en ajoutant simultanément des couloirs de transfert de fonds supplémentaires dans la région.

Ce partenariat, facilité par SBI Ripple Asia, est le dernier de la liste des institutions financières coréennes qui ont annoncé leur intégration à RippleNet. L’intérêt croissant de Ripple pour le corridor peut être attribué au fait que le nombre de transactions entre la Corée du Sud et la Thaïlande via RippleNet a été multiplié par deux en un an.  

L’annonce a entraîné une flambée du prix du jeton natif de Ripple, XRP. La 6ème crypto-monnaie mondiale a regagné le 11 août son prix de 0,90 $ avant d’atteindre brièvement 1 $ hier. Au moment de la rédaction de cet article, XRP se trade à 0,99 $. L’augmentation du prix a également poussé XRP au-delà de la capitalisation boursière de 40 millions de dollars, marquant une autre étape importante pour la crypto-monnaie.  

Malgré les ennuis juridiques de Ripple avec la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis, l’entreprise poursuit son expansion et sa croissance, notamment dans la région Asie-Pacifique. La forte dynamique de la clientèle dans la région a conduit à la croissance d’une transaction de 130 % d’une année sur l’autre, une amélioration qui peut être attribuée aux nouveaux partenariats de Ripple.

Le Sénat américain approuve le projet de loi sur les infrastructures sans voter sur les amendements pro-crypto

Dans une tournure d’événements décevante pour la communauté crypto, le Sénat des États-Unis a adopté le projet de loi sur l’infrastructure par un vote de 69-30 cette semaine. Le projet de loi vise à lever environ 28 milliards de dollars au cours des dix prochaines années en augmentant les exigences de déclaration fiscale pour les courtiers en crypto. Le projet de loi, s’il est mis en œuvre sous sa forme actuelle, devrait avoir de graves conséquences pour les mineurs de crypto-monnaies, les validateurs et les développeurs de wallets.

Le secteur des crypto-monnaies s’est opposé au projet de loi sur l’infrastructure de 1 000 milliards de dollars, affirmant que la définition des courtiers dans le projet de loi est trop large.  Malgré les nombreuses tentatives de lobbying, le Sénat a refusé de voter sur l’amendement de compromis bipartisan qui avait été introduit pour limiter ce que le projet de loi classait comme courtiers en crypto.

Les défenseurs de la crypto continuent de souligner que, sans ajustements, le projet de loi entraverait considérablement l’innovation aux États-Unis et pousserait les entreprises de crypto à l’étranger, car il fixe des normes de déclaration inatteignables. 

Cependant, l’espoir demeure pour l’industrie de la crypto car la Chambre des représentants a le dernier mot sur la finalisation des formulations du projet de loi. Plusieurs membres ont déjà exprimé leur mécontentement à l’égard du texte actuel.

Le marché des crypto-monnaies regagne 2 000 milliards de dollars de capitalisation de marché après 3 mois

La valeur totale des crypto-monnaies en circulation a atteint 2 000 milliards de dollars cette semaine après que le Bitcoin a atteint le niveau de prix de 45 000 $. La capitalisation boursière est l’un des indicateurs clés de la santé de l’industrie crypto et le fait de regagner la barre des 2 000 milliards de dollars après trois mois offre une preuve significative que les tendances baissières apparues début juin ont été conquises.

Au cours de la semaine dernière, le marché des crypto-monnaies a progressé de plus de 25 %, ajoutant 400 milliards de dollars à sa valeur totale. Le numéro un mondial des crypto-monnaies se négocie actuellement à 46 272 $, une hausse importante alors qu’il était évalué à 40 946 $ la semaine dernière, ce qui entraîne une forte dynamique haussière sur le marché.

La hausse du prix du Bitcoin, qui s’étend à l’ensemble du marché, peut être considérée comme une indication de l’arrivée de la saison des altcoins. 14 des 100 premières crypto-monnaies, dont IoTeX (IOTX), WINk (WIN) Dent (DENT), Internet Computer (ICP) et Ravencoin (RVN), ont surperformé le Bitcoin de plus de 3 %.

Les marchés ont continué à conserver un biais haussier malgré les inquiétudes suscitées par le projet de loi sur les infrastructures du Sénat américain. La reprise peut être attribuée à l’intérêt croissant des investisseurs institutionnels, à l’augmentation des fonds de capital-risque pour les start-ups de crypto et à l’accumulation cruciale de crypto par les investisseurs particuliers, entre autres facteurs.

L’Inde dévoilera son modèle de CBDC d’ici la fin 2021

Le gouverneur adjoint de la Reserve Bank of India (RBI), T. Rabi Sankar, a déclaré que la banque centrale pourrait dévoiler un modèle de sa monnaie digitale de banque centrale (CBDC), la roupie digitale, d’ici la fin de l’année. Avec des rapports sur l’interdiction imminente de la crypto en Inde, l’intérêt pour les CBDC peut agir comme un outil pour l’adoption de la blockchain et de la crypto dans le deuxième pays le plus peuplé du monde.

S’exprimant lors de la conférence de presse post-commission de politique monétaire, Sankar a expliqué que la RBI était en train d’évaluer “la portée, la technologie, la distribution et le mécanisme de validation” de la CBDC. Il a ajouté que la banque centrale travaillait sur une stratégie de mise en œuvre progressive de la roupie digitale afin de ne pas perturber le système bancaire indien.   

L’Inde est le dernier pays d’une liste de gouvernements qui ont commencé à travailler activement au développement de leurs propres monnaies digitales. L’Union européenne a récemment publié un rapport sur l’euro digital, qui évalue les choix de conception permettant l’interopérabilité de la CBDC avec les systèmes Fiat de la BCE, tandis que les États-Unis sont également en train de lancer des projets pilotes pour le dollar digital.

Le hacker de Poly Network rend tous les fonds volés après avoir exécuté la plus grande attaque connue de la DeFi  

Dans une attaque alarmante sur le secteur de la DeFi, des hackers inconnus ont attaqué le protocole cross-chain Poly Network et ont retiré un total de 600 millions de dollars d’actifs de la chaîne Binance, d’Ethereum et du réseau Polygon. L’attaque, causée par une vulnérabilité entre les appels de contrat, est la plus grande attaque DeFi à ce jour. 

Fait surprenant, les hackers ont communiqué avec l’équipe du réseau Polygon par le biais d’enregistrements de transactions sur Ethereum et ont exprimé leur volonté de restituer la plupart des fonds volés. Le projet a annoncé que ces actions constituaient un “comportement de chapeau blanc”. Près de 258 millions de dollars des crypto actifs volés ont été restitués par le hacker jusqu’à présent, des négociations étant en cours avec l’équipe de Poly concernant le reste.

La popularité de l’industrie DeFi a augmenté, tout comme les attaques, les hackers recevant des gains intéressants pour l’exécution des violations du protocole DeFi.

L’article Rapport hebdomadaire : La capitalisation du marché crypto retrouve son niveau de 2 000Mrd$ est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire