Pas de nouvelles règles nécessaires pour les stablecoins: Lobby crypto

Le groupe de lobbying estime que les régulateurs ne doivent pas traiter les stablecoins comme des produits d’investissement.

Un groupe de lobbying américain sur les crypto-monnaies a appelé les régulateurs américains à ne pas soumettre les stablecoins adossés à des actifs à de nouvelles règles, rapporte Reuters lundi.

La Chamber of Digital Commerce, un groupe composé de Goldman Sachs, Citigroup Inc et Circle, entre autres entreprises et fournisseurs, ne veut pas que les stablecoins soient soumis à de nouvelles règles plus strictes telles que celles qui seront probablement envisagées par le groupe de travail du président sur les marchés financiers.

La chambre aurait envoyé une lettre au groupe de réglementation du président, qui comprend le Trésor américain et la Réserve fédérale, en insistant sur le fait que les stablecoins garantis par le dollar ne constituent pas un risque pour le système financier du pays et que les soumettre à de nouvelles règles serait une mauvaise approche réglementaire pour ce secteur en plein essor.

Selon les lobbyistes, les régulateurs ne devraient pas traiter les stablecoins comme USD Coin (USDC) comme des produits d’investissement. Au lieu d’avoir une réglementation « distincte » pour le secteur, le gouvernement devrait s’efforcer d’aligner la surveillance sur des mesures plus larges appliquées à d’autres outils de paiement digitaux.

Alors que le groupe de réglementation américain s’efforce d’actualiser certaines des recommandations formulées par la secrétaire au Trésor Janet Yellen, la Chambre de commerce digitale affirme que le secteur ne présente aucun risque systémique.

La chambre a également exhorté les régulateurs à travailler en étroite collaboration avec les émetteurs américains de stablecoins « bien réglementés », en vue de promouvoir cette technologie. Ils plaident également pour que ces entreprises aient accès à l’infrastructure de paiement de la Réserve fédérale, selon la lettre citée par Reuters.

La croissance du secteur des stablecoins s’étant accélérée au cours des deux dernières années sous l’effet de la crise financière mondiale, plusieurs gouvernements ont formulé des propositions pour éviter une nouvelle prolifération. Au cœur de ces mesures se trouve la nécessité de protéger les consommateurs contre d’éventuels préjudices financiers, principalement dus aux risques associés au trading spéculatif.

Au début du mois, le G20 a appelé les gouvernements à renforcer la surveillance des stablecoins, les nouveaux « stablecoins mondiaux » devant être soumis à tous les contrôles juridiques et réglementaires avant d’être approuvés.

L’article Pas de nouvelles règles nécessaires pour les stablecoins: Lobby crypto est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire