MoneyGram, Partenaire De Ripple, Signe Un Accord Avec Une Importante Société De Télécommunications

Le géant des envois de fonds et partenaire de Ripple MoneyGram a récemment signé un accord avec le principal fournisseur de télécommunications Airtel Africa, qui compte 19 millions de clients. 

L’accord vise à étendre la présence de MoneyGram sur l’un des marchés les plus dynamiques pour les envois de fonds, où la société basée à Dallas reste le principal acteur.    

Faire progresser l’autonomisation financière de l’Afrique  

Grâce à ce partenariat, les clients d’Airtel pourront recevoir des paiements directement sur leurs téléphones de plus de 220 pays où MoneyGram opère.

Le nouveau service sera disponible d’ici la fin de 2020 après avoir reçu le feu vert des régulateurs locaux. 

Le PDG d’Airtel Africa, Raghunath Mandava, décrit le rapprochement avec MoneyGram comme «une étape importante» pour rendre le continent autonome financièrement:  

«Il s’agit d’un pas en avant significatif dans notre ambition de transformer des vies grâce à une plus grande inclusion financière et à l’autonomisation à travers le continent.»

En janvier, MoneyGram a également fait une incursion sur le marché égyptien en collaborant avec la Banque du canal de Suez, permettant à ses clients de déposer leur argent envoyé de pays étrangers directement sur leurs comptes bancaires.  

Finablr et MoneyGram fonctionnent sur Ripple  

En octobre dernier, Airtel s’est également associé à la société holding basée aux EAU Finablr, un autre partenaire de Ripple, pour rendre les paiements transfrontaliers plus abordables pour ses abonnés. L’Afrique subsaharienne est le couloir de transfert de fonds le plus cher au monde.

image par  cenfri.org

Les filiales de Finablr, UAE Exchange et Unimoni, ont rejoint le réseau RippleNet en février 2019, pour permettre à leurs clients d’envoyer des paiements en direct vers la Thaïlande.

L’année dernière, Ripple a obtenu une participation de 50 millions de dollars dans MoneyGram. Ce dernier utilise la liquidité à la demande (ODL) alimentée par XRP pour effectuer des paiements internationaux. 

Cependant, la solidité du partenariat prisé a été remise en question. Ripple verse en fait des millions à MoneyGram sous forme de frais de développement de marché afin qu’il utilise XRP.

Laisser un commentaire