L’Exec d’Infosys exhorte l’Inde à adopter les cryptos comme classe d’actifs

Nandan Nilekani estime que l’acceptation des cryptos comme commodities serait bénéfique pour l’économie indienne.

L’homme d’affaires indien Nandan Nilekani a exhorté son pays à adopter les crypto-monnaies comme classe d’actifs, persuadé que cela permettrait aux « mecs de la crypto de placer leur richesse dans l’économie indienne. »

Nilekani est le cofondateur et le président non exécutif d’Infosys, une société de conseil aux entreprises et de services informatiques qui entend offrir à ses clients multinationaux une variété d’outils numériques en adoptant la technologie blockchain. L’année dernière, Infosys a conclu des accords avec Vanguard et Daimler.

Le sort des crypto-monnaies et de leurs détenteurs en Inde est encore assez flou. En avril 2018, la Reserve Bank of India (RBI) a annoncé l’interdiction de la vente et de l’achat de crypto-monnaies pour des raisons de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Cette interdiction a été annulée par la Cour suprême en mars 2020. Cependant, une autre interdiction a été proposée plus tôt cette année, qui ferait de la possession, du trading, du transfert, de l’émission et du minage de crypto actifs une infraction pénale.

Cela pourrait être un coup dur pour le secteur crypto indien en plein essor, qui comprend Matic Network, InstaDapp et les plateformes WazirX et CoinDCX. L’interdiction serait également malvenue pour le nombre croissant d’investisseurs en crypto-monnaies du pays, qui sont estimés à 8 millions et détiennent des actifs en crypto-monnaies d’une valeur de 100 milliards de roupies (1,4 milliard de dollars).

Les entreprises indiennes ont reçu l’ordre de divulguer leurs avoirs en crypto-monnaies, leurs dépôts, leurs avances et leurs profits et pertes totaux, mais une interdiction pure et simple est toujours en cours de discussion. Dans l’intervalle, la RBI devrait travailler sur sa propre monnaie digitale.

Bien que Nilekani estime que l’interface de paiement unifiée de l’Inde est un moyen de paiement plus efficace que les crypto-monnaies volatiles et énergivores, il a suggéré que les crypto-monnaies soient considérées comme une commodity – un actif à acheter et à vendre.

Dans une interview accordée au Financial Times, il a expliqué : « Tout comme vous avez une partie de vos actifs dans l’or ou l’immobilier, vous pouvez avoir une partie de vos actifs dans les crypto-monnaies. Je pense qu’il y a un rôle pour la crypto en tant que valeur stockée, mais certainement pas dans un sens transactionnel. »

En 2019, Nilekani a présidé un comité de la banque centrale sur les paiements digitaux et il travaille depuis un certain temps avec les autorités indiennes pour créer des politiques digitales, comme le système d’identité biométrique, Aadhaar. Nilekani estime que l’accès au marché des crypto-monnaies, qui représente 1 500 milliards de dollars, serait finalement bénéfique pour l’Inde.

L’article L’Exec d’Infosys exhorte l’Inde à adopter les cryptos comme classe d’actifs est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire