Les USA sanctionnent une plateforme crypto liée à des attaques ransomware

Ces sanctions s’inscrivent dans le cadre de la lutte du gouvernement contre une recrudescence des activités criminelles visant les grandes entreprises.

Les États-Unis ont décidé de sanctionner la plateforme d’échange de crypto-monnaies SUEX pour ce que les autorités considèrent comme de nombreux cas de transactions liées à des attaquants de ransomware, a rapporté Reuters.

Cette action contre l’échange de crypto-monnaies intervient quelques jours seulement après que le gouvernement américain a annoncé qu’il ciblerait les plateformes de crypto-monnaies qui facilitent les attaques.

Selon le Wall Street Journal, l’administration Biden a présenté les sanctions comme un moyen de lutter contre l’utilisation potentielle des crypto-monnaies dans le traitement des demandes de ransomware des hackers.

Lors d’une de ces attaques, la distribution de pétrole dans des villes américaines a été interrompue après que des pirates ont compromis les systèmes de Colonial Pipeline. Le ministère de la justice a par la suite saisi plus de 2,3 millions de dollars en crypto payés comme rançon au groupe Darkside.

En 2020, les victimes d’attaques par ransomware auraient versé plus de 400 millions de dollars aux attaquants, ce montant ayant été multiplié par quatre par rapport aux chiffres enregistrés en 2019.

Plus de 40 % des transactions sont « illicites »

SUEX aurait facilité à huit reprises des transactions liées à des ransomwares, a indiqué le département du Trésor américain. Un responsable a déclaré aux journalistes que les sanctions prises à l’encontre de la plateforme témoignaient de la volonté du gouvernement de prendre des mesures contre toute infrastructure susceptible d’offrir un moyen d’attaque aux hackers et autres individus malveillants.

Des responsables américains ont déclaré mardi que des enquêtes avaient montré que plus de 40 % des transactions de SUEX étaient liées à des activités illicites. Le département du Trésor a reproché à l’échange d’aider les mauvais acteurs « pour [ses] propres gains illicites ».

En sanctionnant SUEX, basé en République tchèque, les États-Unis ont effectivement gelé l’accès aux actifs et aux biens de la plateforme d’échange dans le pays. Cette mesure signifie également que la plateforme est désormais bloquée pour les utilisateurs aux États-Unis.

L’article Les USA sanctionnent une plateforme crypto liée à des attaques ransomware est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire