Les Indiens bientôt privés de crypto-monnaies ?

En Inde, le gouvernement souhaite soumettre au parlement une loi qui interdirait d’avoir, de miner, d’échanger, de payer, de transférer et plus généralement de mener toute action impliquant les cryptomonnaies. Ce projet de loi qui risque fortement d’être présenté et adopté par les élus est soutenu par le mouvement de Narendra Modi (le Premier ministre indien), qui est majoritaire à la chambre.

Ce projet de loi n’est pour l’instant qu’une rumeur

Au tout début de l’année 2021, le gouvernement indien avait déjà exprimé sa volonté d’interdire toute forme de monnaies virtuelles privées et de créer une monnaie numérique officielle. Néanmoins, à la suite de ces annonces, certains membres du gouvernement ont tenu des propos nuancés à ce sujet. Seul l’avenir nous dira si l’Inde empêchera à ces citoyens d’investir dans les crypto-monnaies. Pour le moment, c’est autour de 100 milliards de roupies, soit environ 1,2 milliard d’euros qui ont été investis au total par les Indiens. Ces chiffres ne sont cependant qu’une simple estimation : il n’y a pas de chiffres officiels à ce sujet. Si vous cherchez à gagner de l’argent grâce aux cryptomonnaies, apprendre à utiliser les signaux de trading pourrait grandement vous aider.

Qu’est-ce que devraient faire les investisseurs en cas d’interdiction ?

Si l’Inde finit en effet par interdire la détention et l’utilisation de cryptomonnaies, ceux qui en détiennent auraient un délai de 6 mois pour s’en séparer. S’ils ne le font pas, ils s’exposeraient à des sanctions, comme des amendes. Ces sanctions et amendes potentielles dans le cas d’une hypothétique interdiction ne sont pas connues. Cependant, au cours de discussions ayant eu lieu courant 2019, des personnages politiques d’Inde auraient parlé de peines de prison pouvant aller jusqu’à 10 ans. La quantité de crypto-monnaies détenue par les habitants de l’Inde est relativement faible par rapport au volume total mondial. On peut donc imaginer qu’une interdiction ne freinerait pas vraiment leur progression au niveau mondial. Dans les pays avec les démocraties les plus défaillantes, cela pourrait néanmoins faire redouter aux investisseurs qu’une telle situation se produise aussi chez eux.

Il y aura toujours des gouvernements qui cherchent à tout contrôler

En résumé, il y aura toujours des pays effrayés par la prise de liberté de leurs habitants. D’un autre côté, certains gouvernements comprendront le monde dans lequel on vit, et plutôt que de chercher à stopper des phénomènes inévitables, chercheront à les comprendre et à ouvrir leurs portes aux gens qui les utilisent.

Der Beitrag Les Indiens bientôt privés de crypto-monnaies ? erschien zuerst auf Crypto News Flash.

Laisser un commentaire