Le Sénat paraguayen rejette le veto présidentiel sur le projet de loi sur la crypto-monnaie

Le Sénat paraguayen a décidé de rejeter le veto total que le président Mario Abdo a exercé sur un projet de loi sur la crypto-monnaie le 2 septembre. Le Sénat a défendu l’initiative, déclarant que l’adoption du projet de loi profiterait au pays en raison de son effet sur le suivi de la consommation d’énergie de la crypto-monnaie. mineurs et les revenus que les impôts miniers rapporteraient à l’État.

Le Sénat paraguayen confirme l’approbation du projet de loi sur la crypto-monnaie

Le Sénat paraguayen est prêt à se battre contre le président en ce qui concerne l’adoption du projet de loi sur la crypto-monnaie récemment approuvé. Le président Mario Abdo a exercé une action de veto complète sur cette initiative au début du mois, mais le Sénat a réaffirmé son soutien à la sanction de ce projet de loi dans une nouvelle discussion, rejetant l’action.

Les sénateurs ont fait valoir que le projet de loi contenait plusieurs décisions qui apporteraient des avantages à l’État et à l’industrie de la crypto-monnaie, y compris les mineurs de crypto. Le sénateur Enrique Salyn Buzarquis s’est engagé à soutenir la sanction du projet de loi, déclarant que l’État devrait officialiser la collecte des taxes sur les activités d’extraction de crypto-monnaie qui se déroulent au Paraguay. Il a expliqué :

Il vaut mieux pour le business de la crypto-monnaie formaliser et facturer ce qui correspond, donc je défends le projet de loi.

Abel Gonzalez, un autre sénateur, a également plaidé en faveur de cette sanction, affirmant que l’énergie devrait être utilisée pour générer des revenus pour l’État, au lieu d’être gaspillée. Le sénateur Daniel Roja a également décidé de soutenir à nouveau ce projet de loi, expliquant qu’il pourrait contribuer à l’utilisation de l’énergie dans de nouvelles formes d’emploi grâce à la crypto-monnaie.

Les 33 sénateurs ont rejeté le veto présidentiel sur le projet de loi mentionné.

Contexte et scénarios possibles

Le projet de loi sur la crypto-monnaie a fait l’objet d’un veto complet, tenant compte de plusieurs préoccupations environnementales et opérationnelles. Le veto prédit que, si l’industrie minière de la crypto-monnaie continue de croître, le pays pourrait devoir importer de l’électricité à un moment donné dans le futur. Le document de rejet considère que le minage de crypto-monnaie est « caractérisé par sa forte consommation d’énergie électrique, avec une utilisation intensive de capital et peu de main-d’œuvre ».

En outre, les frais d’électricité proposés dans le projet de loi sur la crypto-monnaie pour les opérations minières ont fait l’objet de critiques de la part de l’administration de l’électricité du pays, certains officiers déclarant qu’ils étaient inadéquats.

Désormais, le projet de loi sur la crypto-monnaie sera transmis à la Chambre nationale des députés, qui devra discuter de la question de savoir si elle rejette également le veto présidentiel. Si cela se produit, le projet de loi sera finalement sanctionné, même sans soutien présidentiel. L’affaire devrait être résolue avant 2023.

Obtenez des crypto-monnaies gratuitement en cliquant sur ce lien
ou
Gagnez des intérêts sur vos crypto-monnaies en cliquant sur ce lien

Que pensez-vous de l’évolution du projet de loi sur les crypto-monnaies au Paraguay ? Dites-nous dans la section commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire