Le projet Gamefi Oasys vise à développer le jeu Blockchain au Japon grâce au partenariat YGG

Oasys, un projet Web3 basé au Japon et axé sur les jeux, s’associe à YGG, une guilde de jeux blockchain, pour développer les jeux blockchain au Japon. Le partenariat englobe l’utilisation des ressources de YGG pour promouvoir des projets de jeu construits au-dessus de l’écosystème Oasys, donnant aux développeurs du monde entier l’opportunité d’entrer sur le marché du jeu au Japon.

Oasys vise à ouvrir les marchés du jeu japonais aux développeurs du monde entier

Oasys, une blockchain orientée gamefi (avec « gamefi » signifiant essentiellement l’intersection du jeu et de la finance), vise à tirer parti de sa position en tant que projet basé au Japon pour offrir des ressources aux développeurs étrangers pour accéder à cet important marché du jeu. Le 2 novembre, la société a annoncé un partenariat avec YGG, une guilde de jeux, qui permettra aux produits construits à l’aide des services d’Oasys de bénéficier d’une aide marketing et promotionnelle spécifique pour améliorer les performances de ces produits au Japon.

L’objectif d’Oasys est de développer l’écosystème du jeu blockchain au Japon, qui est l’un des principaux marchés du jeu au monde. Selon le «Global Markets Report 2021», réalisé par Newzoo, le Japon est actuellement le troisième plus grand marché de revenus de jeux dans le monde, derrière la Chine et les États-Unis.Le secteur a enregistré des revenus de jeux de 22,9 milliards de dollars en 2021, avec 75,62 millions de joueurs profitant activement ces expériences.

Le fondateur et PDG d’Oasys, Daiki Moriyama, a renforcé l’importance du Japon dans le cadre de l’avenir du jeu blockchain. Sur ce, il a déclaré :

En tant que troisième plus grand marché de jeux au monde, les références du Japon en matière de jeux sont bien établies. Alors que le gouvernement continue d’investir dans la construction de l’infrastructure Web3 locale, il existe désormais un énorme potentiel de croissance des jeux de blockchain à l’échelle mondiale, le Japon servant de rampe de lancement.

Difficultés d’entrer sur le marché japonais du jeu

Oasys veut capitaliser sur les difficultés rencontrées par les entreprises étrangères lorsqu’elles tentent d’entrer sur le marché japonais. Environ 99% des jeux joués au Japon sont locaux, et bien que les revenus générés soient énormes, seuls 15% vont à des entreprises étrangères. En effet, la localisation est plus qu’une simple traduction de langue et peut impliquer des changements dans les jeux pour mieux approcher la base d’utilisateurs japonais.

Tetsuya Fujiwara, co-fondateur de YGG Japan, semble positif quant à ce que YGG peut offrir aux développeurs en dehors du Japon grâce à cette alliance. Fujiwara pense que YGG aidera les développeurs mondiaux à surmonter les obstacles que présente le marché en utilisant sa connaissance du jeu. Il a déclaré:

Avec ces barrières à l’entrée réduites, nous pouvons amener plus d’utilisateurs dans l’espace de jeu blockchain et améliorer l’écosystème pour tous. Notre partenariat avec Oasys nous aidera à atteindre encore plus de développeurs qui créent des jeux blockchain convaincants du futur.

Ce partenariat intervient après qu’Oasys a annoncé le lancement de la première phase de son réseau principal le 25 octobre, avec le soutien d’entreprises telles que Bandai Namco, Square Enix, Ubisoft et Sega.

Obtenez des crypto-monnaies gratuitement en cliquant sur ce lien
ou
Gagnez des intérêts sur vos crypto-monnaies en cliquant sur ce lien

Que pensez-vous du partenariat d’Oasys avec YGG ? Dites-nous dans la section commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire