Le porte-parole mondial de NEM fournit des informations: XEM n’est pas compromis lors d’un échange Zaif

DogeWorker.io - Dogecoin cloud mining

Le 20 septembre, la plate-forme de gestion d’actifs à but non lucratif NEM Foundation a annoncé qu’elle était à l’abri du piratage de l’échange de cryptomonnaie Zaif survenu le 14 septembre. Ils ont en outre déclaré que la plate-forme de la blockchain NEM était sécurisée et que tous les portefeuilles mobiles NEM et les portefeuilles NEM Nano étaient également sécurisés.

Échange Zaif piraté le 14 septembre | Source: Twitter

Alexandra Tinsman, porte-parole mondiale de la Fondation NEM, a déclaré que le piratage de Zaif était très regrettable et a rappelé à toute la communauté de la crypto-monnaie de protéger leurs fonds en prenant des mesures de sécurité adéquates. Tinsman a également rappelé à la communauté d’utiliser des portefeuilles d’authentification et de matériel multi-facteurs. Elle a ajouté:

«Quiconque essaie actuellement de retirer de la crypto-monnaie de Zaif trouvera qu’il est temporairement suspendu à mesure que Zaif passe par le processus d’enquête des autorités réglementaires.»

Il n’y a eu aucune confirmation officielle des dommages liés à NEM. Selon Zaif, les échanges de Bitcoin, Bitcoin Cash et Monacoin ont été affectés. De plus, la devise cryptographique de NEM [XEM] utilise la technologie multi-sig conçue pour mettre en place la première ligne préventive contre le piratage.

Selon Zaif Exchange, le 17 septembre, la société a détecté une anomalie du serveur. Les dégâts de piratage n’ont été confirmés que le lendemain. La plateforme d’échange avait signalé le cas au département du Trésor après avoir analysé la cause de l’anomalie du serveur. Ils ont ajouté que la récente attaque était une affaire pénale et qu’un rapport de dommage avait été déposé et soumis aux autorités chargées de l’enquête afin de prévenir le même type de crime à l’avenir.

Selon le rapport, alors que NEM était toujours négocié sur la bourse Zaif, le dépôt et les retraits des jetons BTC, MONA, BCH et contrepartie [ZAIF, XCP, PEPECASH, BCY, SJCX, CICC, FSCC, NCX] étaient actuellement suspendus. Cependant, les dépôts et retraits de XEM, ETH, CMS: XEM et CMS: ETH ont été repris.

Nem a récemment été piraté par Coincheck et un porte-parole de NEM a déclaré que le piratage avait eu lieu parce que la plate-forme d’échange n’avait pas pris les mesures de sécurité adéquates. Il a en outre déclaré que NEM avait officiellement confié la responsabilité aux autorités et les avait également aidés à retrouver les fonds volés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *