Le Ministère Américain De La Justice Publie Un Cadre D’application De La Crypto-Monnaie – Passioncrypto

Le Ministère Américain De La Justice Publie Un Cadre D’application De La Crypto-Monnaie

  • Le ministère de la Justice des États-Unis vient d’annoncer la publication d’un cadre d’application de la crypto-monnaie.
  • Le cadre fournira un «aperçu complet» de tous les risques et menaces associés aux crypto-monnaies.

Selon la version officielle, le Framework est la première étape majeure pour réglementer les crypto-monnaies. Le ministère de la Justice a établi des partenaires réglementaires dans le monde entier pour résoudre les problèmes actuels liés aux crypto-monnaies. Le directeur du FBI, Christopher Wray, a déclaré:

Au FBI, nous voyons de première main les dangers posés lorsque les criminels plient l’importante promesse technologique de la crypto-monnaie à des fins illicites. Comme le décrit ce cadre d’application, nous voyons des criminels utiliser la crypto-monnaie pour essayer de nous empêcher de “ suivre l’argent ” dans un large éventail d’enquêtes, ainsi que pour échanger des marchandises illicites comme des outils criminels sur le dark web. Par exemple, les cybercriminels à l’origine d’attaques de ransomwares utilisent souvent la crypto-monnaie pour essayer de cacher leur véritable identité lorsqu’ils acquièrent des logiciels malveillants et des infrastructures, et reçoivent des paiements de rançon. Les hommes et les femmes du FBI innovent constamment pour suivre le rythme de l’évolution de l’utilisation de la crypto-monnaie par les criminels.

Le cadre d’application se compose de trois parties. Le premier est une introduction détaillée de toutes les menaces associées aux monnaies numériques. Le second explorera tous les outils juridiques et réglementaires que les gouvernements peuvent utiliser pour mettre fin à l’utilisation illicite des crypto-monnaies.

Enfin, la troisième partie sera une discussion, particulièrement axée sur les modèles commerciaux basés sur les crypto-monnaies, comme les bourses ou les casinos.

Beth A. Williams, procureure générale adjointe du Bureau de la politique juridique, a déclaré:

Le ministère de la Justice s’est engagé à protéger le public contre les cybermenaces actuelles et émergentes, y compris celles impliquant la crypto-monnaie et les technologies connexes. Ce cadre reflète la vaste coopération du Ministère avec les partenaires nationaux et internationaux pour nous assurer que nous relevons adéquatement ces défis, au profit des utilisateurs légitimes de crypto-monnaie et du grand public.

Un document centré sur l’activité criminelle

Bien que le document parle des utilisations légitimes des crypto-monnaies, il le fait en une seule page, se concentrant principalement sur les utilisations illicites et les affaires criminelles antérieures.

Il parle de l’utilisation de crypto-monnaies pour soutenir le terrorisme ou commettre des crimes, ainsi que d’acheter ou de vendre des choses illégales, d’acheter ou de vendre des outils pour commettre des crimes, des rançons, du chantage et de l’extorsion. Le rapport mentionne même BTC-e, un ancien échange de crypto-monnaie qui a été mis en examen par des procureurs aux États-Unis en 2017.

Il est important de noter que la clause de non-responsabilité initiale stipule qu’aucune nouvelle exigence légale contraignante n’est déjà imposée.

Avis de non-responsabilité: Ce document ne contient aucune nouvelle exigence légale contraignante qui ne soit pas déjà imposée par la loi ou la réglementation. Dans la mesure où ce cadre d’application est considéré comme un document d’orientation au sens de la définition du décret 13891, le contenu de ce document n’a ni force ni effet de la loi et n’est en aucun cas destiné à lier le public. S’il est considéré comme un document d’orientation, ce document vise uniquement à clarifier au public les exigences existantes en vertu de la loi ou des politiques du ministère de la Justice.

Laisser un commentaire