Le Gouvernement Suisse Lance Un Processus De Consultation Sur Les Lois Sur La Blockchain

Le Département fédéral des finances de la Suisse a lancé un processus de consultation pour une ordonnance générale dans l’espace technologique de la blockchain et du grand livre distribué.

La consultation aura lieu entre les cantons, les partis et autres groupes intéressés dans cet espace. Il devrait se poursuivre pendant plus de trois mois, se terminant le 2 février 2021.

Cela fait partie de l’intérêt actif du gouvernement suisse pour la promotion de la blockchain et de la crypto-monnaie. La consultation pour créer de meilleures lois pour l’industrie de la blockchain intervient seulement un mois après que le gouvernement a modifié plusieurs lois existantes sur les finances et les sociétés pour incorporer des dispositions sur la technologie de la blockchain et le DLT.

Selon une annonce officielle, les modifications des lois existantes ont amélioré le cadre réglementaire de la Suisse. Le pays est désormais plus aligné pour promouvoir l’innovation blockchain et DLT.

L’ordonnance générale aidera le gouvernement à intégrer ces modifications dans les lois au niveau des ordonnances fédérales, et le Conseil fédéral entend mettre ces lois en vigueur à partir d’août 2021.

Le soutien de la Suisse aux sociétés de blockchain et de crypto-monnaie a conduit de nombreuses entreprises du monde entier à installer leur siège social dans le pays. Le pays héberge plus de 900 entreprises blockchain qui emploient plus de 4700 personnes.

L’adoption de la blockchain et des crypto-monnaies par le gouvernement suisse est telle que le canton suisse de Zoug, également connu sous le nom de «Crypto Valley», permet désormais à ses résidents de payer des impôts en Bitcoin (BTC) et Ether (ETH). Même la banque gouvernementale Basler Kantonalbank, ou BKB, prévoyait de lancer des services de crypto-monnaie.

Laisser un commentaire