Le deuxième projet DLT en Indonésie vise à soutenir les micro-PME et les entrepreneurs

La coopérative indonésienne de microfinance islamique BMT Bina Ummah prévoit d’émettre un autre sukuk basé sur la blockchain en 2020, selon un rapport .

Ely Heni, directeur général de Bina Ummah, a déclaré que la société prévoyait d’émettre une autre blockchain, car sa première émission de sukuk sur une blockchain publique en octobre 2019 avait été un succès. Construit sur une blockchain publique Ethereum, le produit du sukuk est allé au financement des entrepreneurs.

Le deuxième sukuk, a déclaré le directeur général, a l’intention de financer ses 2 000 membres actifs et de servir de pont pour la liquidité opérationnelle de la coopérative.

Elle a déclaré:

«Nous prévoyons d’émettre 3,5 milliards de roupies (255 419 $) en sukuk mais avec une part d’intéressement légèrement différente.»

Le gestionnaire a également noté que les membres de Bina Ummah qui ont reçu un financement à la suite du premier sukuk de la blockchain sont devenus plus productifs car ils peuvent accéder à un fonds de roulement plus abordable. Elle a ajouté:

«Ils appliquent des prêts d’un million de roupies à 100 millions de roupies. L’année dernière, un de nos membres a emprunté 100 millions de roupies pour une période de 3 mois. »

Laisser un commentaire