Le Cadre De Ripple Pour Arrêter La Prochaine Interdiction De La Crypto-Monnaie Indienne?

  • Ripple a suggéré un cadre réglementaire pour empêcher les autorités indiennes d’interdire la cryptographie dans le pays. 
  • Le gouvernement indien avait fait allusion à une autre interdiction générale potentielle
  • Le cadre tente de persuader l’Inde d’adopter une approche équilibrée de la cryptographie en soulignant le besoin d’actifs numériques.

Ripple a sorti un nouveau cadre réglementaire pour empêcher l’Inde d’interdire les crypto-monnaies. Le cadre souligne la nécessité d’avoirs numériques comme la crypto. Il vise à persuader les autorités indiennes d’adopter une approche plus équilibrée à l’égard des actifs numériques.

Navin Gupta, directeur général, Asie du Sud et MENA, Ripple, a déclaré: 

Le moment est venu pour les décideurs politiques indiens d’adopter l’approche prospective que de nombreuses autres juridictions d’Asie, comme Singapour et le Japon, ont adoptée. L’utilisation responsable de la technologie de la chaîne de blocs et des actifs numériques peut présenter un énorme potentiel pour l’économie indienne. 

Cette initiative de Ripple intervient après qu’un rapport précédent avait suggéré que le gouvernement indien envisage à nouveau d’interdire la cryptographie. Il semblerait qu’un projet de note du Cabinet ait été adopté par le ministère des Finances et communiqué à d’autres ministères pour examen. Si cela est adopté en tant que loi, il annulera une décision de la Cour suprême de mars, qui a levé l’interdiction de crypto de la Reserve Bank of India. 

Gupta a ajouté: 

L’Inde est actuellement au carrefour de la réglementation – où une voie mène à une innovation responsable tirant parti des technologies de la chaîne de blocs avec des actifs numériques, et une autre où les joueurs hésitent à adopter une technologie révolutionnaire.

Dans son cadre, Ripple a exhorté les autorités indiennes à dissocier la crypto et à permettre le test de la crypto et de ses cas d’utilisation à introduire de manière progressive. La firme a également préconisé une réglementation par les autorités compétentes. 

Laisser un commentaire