Le cabinet d’avocats Crypto Boutique Roche Freedman retiré du recours collectif contre Tether

Après qu’un juge fédéral de Manhattan a fustigé les déclarations publiques du partenaire fondateur de Roche Freedman LLP, Kyle Roche, le juge a retiré le cabinet d’avocats de la boutique de cryptographie du procès pour manipulation de marché contre Tether et Bitfinex. La récente audience a montré que la juge de district américaine, Katherine Polk Failla, estime que le processus de litige pourrait dérailler. Elle a en outre souligné que « le bagage métaphorique » que porte Roche Freedman « n’est pas dans le meilleur intérêt de la classe ».

Le juge rejette Roche Freedman du recours collectif contre Tether et Bitfinex

Fin août, Kyle Roche, associé fondateur de Roche Freedman LLP, s’est retrouvé au milieu de nombreuses controverses, car une série de vidéos publiées par Crypto Leaks l’a vu discuter de relations spécifiques avec certaines entreprises de cryptographie. Le 31 août, Roche s’est retiré d’un certain nombre de recours collectifs liés à la cryptographie et il a ensuite abordé les vidéos de Crypto Leaks. Il a déclaré que les vidéos divulguées contenaient « de nombreuses fausses déclarations sans source » qui ont été « obtenues illégalement ». Roche a ajouté :

[Les] clips vidéo hautement édités [ne sont] pas présentés avec un contexte précis.

Cependant, à la suite des fuites, le représentant légal de Tether, Elliot Greenfield de Debevoise & Plimpton LLP, a demandé au tribunal de retirer le cabinet d’avocats Roche Freedman du recours collectif. L’avocat de Tether, Elliot Greenfield , a déclaré que les fuites et l’implication de Roche dans le recours collectif soulèvent « de graves inquiétudes pour les accusés concernant les motivations derrière le procès ». En outre, les sociétés d’échange de crypto Bittrex et Poloniex ont également envoyé une demande au juge, lui demandant de retirer le cabinet d’avocats de Kyle Roche de la procédure judiciaire.

Suite aux demandes de Tether, Poloniex et Bittrex, law360.com a rapporté que « le juge fédéral de Manhattan a fustigé les commentaires » particulièrement stupides « du partenaire fondateur de Roche Freedman LLP, Kyle Roche « . Ensuite, Bloomberg Law et law360.com ont publié des rapports indiquant que la juge de district américaine Katherine Polk Failla a retiré Roche Freedman du procès. Failla a expliqué que les commentaires publics de Roche étaient « trop ​​détaillés pour être rejetés d’emblée ».

Les cabinets d’avocats Selendy Gay Elsberg et Schneider Wallace prendront les rênes du recours collectif, après la disqualification officielle de Roche Freedman. Failla a déclaré que le cabinet d’avocats pourrait toujours servir de conseil, mais elle a souligné que « le bagage métaphorique » que porte Roche Freedman « n’est pas dans le meilleur intérêt de la classe ». Le collaborateur de Bloomberg Law, Justin Wise, ajoute en outre que « Roche Freedman fait face à des requêtes en disqualification dans au moins quatre autres affaires, selon les dossiers de la Cour fédérale ».

Obtenez des crypto-monnaies gratuitement en cliquant sur ce lien
ou
Gagnez des intérêts sur vos crypto-monnaies en cliquant sur ce lien

Que pensez-vous du retrait de Roche Freedman du recours collectif Tether ? Faites-nous savoir ce que vous pensez de ce sujet dans la section commentaires ci-dessous.

Laisser un commentaire