La Suède va verser 1,5M$ de BTC à un trafiquant de drogue condamné

Il n’existe aucun précédent sur la manière de traiter les revenus tirés des crypto-monnaies, selon le procureur.

Le gouvernement suédois a été contraint de verser des Bitcoins d’une valeur de 1,5 million de dollars à un trafiquant de drogue condamné, après que la valeur des actifs digitaux que le condamné a amassés illégalement a grimpé en flèche pendant son séjour en prison.

Cette affaire a mis en évidence la nécessité non seulement de former les procureurs au fonctionnement des crypto-monnaies, mais aussi de définir un protocole pour le traitement des revenus illégaux générés par des actifs digitaux.

Le dealer a été condamné par le tribunal suédois il y a deux ans après avoir été pris en train de vendre des médicaments en ligne et de gagner illégalement 36 BTC grâce à ces ventes. Le procureur Tove Kullberg a réussi à prouver l’infraction et a fait valoir que les revenus illégaux en Bitcoin, dont la valeur était alors estimée à 1,3 million de couronnes suédoises (149 000 dollars), devaient être confisqués.

Cependant, la procureure a utilisé la valeur fiat du Bitcoin lors de son argumentation initiale. « C’est malheureux à bien des égards », a déclaré Kullberg à la radio suédoise. « Cela a conduit à des conséquences que je n’étais pas en mesure de prévoir à l’époque », a-t-elle expliqué.  

Au cours des deux dernières années, le prix du Bitcoin a presque décuplé. Ainsi, lorsque l’autorité suédoise chargée de l’application des lois a décidé de mettre aux enchères les Bitcoins gagnés illégalement, elle n’a dû vendre que 3 BTC pour générer les 1,3 million de couronnes suédoises sanctionnées par le tribunal.

Les 33 BTC restants sont maintenant restitués au trafiquant de drogue, bien qu’il ait avoué que ces avoirs avaient été gagnés illégalement en vendant de la drogue en ligne. 33 Bitcoins valent aujourd’hui environ 1,5 million de dollars.

Le procureur a déclaré qu’il n’y avait pas de précédent dans l’histoire juridique suédoise concernant le traitement des profits en Bitcoin devant les tribunaux.

Elle a ajouté que le bénéfice du crime aurait dû être de 36 BTC, quelle que soit la valeur de la crypto-monnaie au moment de la plaidoirie. La situation inhabituelle aurait également pu être évitée si la vente aux enchères avait été effectuée immédiatement après la condamnation.  

« Je pense que nous devrions probablement investir dans une formation interne au sein de l’autorité [de poursuite], car la crypto-monnaie sera un facteur auquel nous aurons affaire dans une mesure beaucoup plus importante qu’aujourd’hui », a déclaré Kullberg. 

« Plus nous augmenterons le niveau de connaissances au sein de l’organisation, moins nous ferons d’erreurs », a conclu le procureur. 

L’article La Suède va verser 1,5M$ de BTC à un trafiquant de drogue condamné est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire