La FCA signale les opérations de Binance au Royaume-Uni

L’autorité de régulation financière du Royaume-Uni a émis un avertissement à l’encontre de Binance, qui n’a « aucune forme d’autorisation, d’enregistrement ou de licence britannique pour mener une activité réglementée ».

La Financial Conduct Authority (FCA) du Royaume-Uni a déclaré que Binance n’est plus autorisé à exploiter des actifs réglementés. La nouvelle est apparue à la fin de la semaine dernière, alors que la FCA poursuivait sa vigilance à l’égard des crypto-monnaies. La FCA a noté qu’il y aurait une exclusion conditionnelle à la déclaration si Binance soumettait une demande avant la date limite du 31 mars 2022.

L’interdiction s’est accompagnée d’une mise en garde aux utilisateurs de crypto-monnaies de ne pas se laisser prendre par des publicités impliquant des crypto actifs ; le régulateur financier a également ajouté qu’il ne réglemente pas la plupart des institutions qui font de la publicité et offrent des services de crypto-monnaies au Royaume-Uni. Cet avertissement intervient peu de temps après l’annonce par Binance du lancement de Binance UK, destiné à servir spécifiquement ses clients au Royaume-Uni.

La FCA a la réputation de sonder intensément les entreprises de crypto-monnaie, comme en témoigne le nombre d’entreprises de crypto-monnaie agréées dans le pays. Binance avait initialement demandé une licence d’exploitation dans le pays, avant de retirer sa demande après de longues délibérations. Ce n’est pas le premier avertissement que Binance reçoit. Au Canada, par exemple, l’échange de crypto a dû se retirer de l’Ontario pour respecter les règles de conformité.

Le scénario n’est pas très différent au Japon, où il est exigé que toutes les entreprises de crypto s’enregistrent auprès de l’Agence des services financiers (FSA) avant de fonctionner. Tout récemment, le régulateur a émis un deuxième avertissement à Binance pour avoir opéré illégalement dans le pays. Le non-respect de la réglementation par Binance a également été souligné dans d’autres pays, notamment en Allemagne. Le gouvernement allemand a déjà averti que l’échange pourrait être pénalisé pour avoir opéré sans un prospectus pour les investisseurs.

Dans tout cela, Binance a maintenu qu’il a adhéré à toutes les exigences réglementaires qui lui ont été présentées par les pays où il opère.

« Nous adoptons une approche collaborative dans le travail avec les régulateurs, et nous prenons nos obligations de conformité très au sérieux. Nous nous tenons activement au courant de l’évolution des politiques, des règles et des lois dans ce nouvel espace », a déclaré un responsable de Binance.

L’année dernière, la société a interdit l’accès à sa plateforme à tous les utilisateurs possédant un passeport américain. Elle a ensuite interdit l’accès à sa plateforme à tous les citoyens américains. Le gouvernement américain surveillerait de près l’échange. Des rapports suggèrent que Binance fait actuellement l’objet d’un examen par l’IRS qui le soupçonne de blanchiment d’argent et de délits fiscaux.

L’article La FCA signale les opérations de Binance au Royaume-Uni est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire