La blockchain ICON (ICX) annonce un nouvel algorithme de consensus

  • Le projet de chaîne de blocs sud-coréen ICON a dévoilé son algorithme de consensus Loop Fault Tolerance 2.0.
  • L’algorithme permet un vote plus rapide et réduit la latence du réseau.

ICON (ICX), le plus grand projet de blockchain public basé en Corée du Sud, a récemment annoncé son algorithme de consensus Loop Fault Tolerance 2.0 (LFT 2.0). L’algorithme vise à améliorer l’évolutivité et la bande passante du réseau par rapport aux types de consensus PBFT (Practical Byzantine Fault Tolerance) sans compromettre la sécurité.

Après trois ans de recherche et développement, le livre blanc LFT 2.0 a récemment été publié sur Github. C’est notamment la première fois qu’une équipe sud-coréenne innove avec succès sur cet aspect de la technologie de la blockchain. Les algorithmes basés sur PBFT nécessitent un grand nombre d’échanges de messages pour parvenir à un consensus sur un nouveau bloc. Le nouvel algorithme réduit le trafic des messages de deux à trois étapes. Cela permet un vote plus rapide et réduit la latence du réseau.

Une équipe du Korean Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) a indépendamment vérifié l’algorithme pour la sécurité. Parlant de LFT 2.0, l’équipe KAIST a déclaré:

Nous avons analysé un algorithme de consensus appelé LFT 2.0, qui est utilisé par un système de blockchain, ICON. Nous avons prouvé que LFT 2.0 satisfait la sécurité et la vivacité, où une certaine hypothèse est requise pour prouver la vivacité.

Laisser un commentaire