La Banque centrale d’Israël testerait une CBDC en shekel digital

Israël teste actuellement sa monnaie digitale selon le gouverneur adjoint de la Banque d’Israël.

Selon André Abir, gouverneur adjoint de la banque centrale d’Israël, le pays pourrait être en train d’avancer discrètement sur sa monnaie digitale. La banque aurait déjà entamé le processus d’émission de la monnaie dans le cadre d’un programme pilote interne. L’idée d’un shekel digital est apparue pour la première fois en 2017, mais les développements ont été rares.

Le dirigeant de la banque avait précédemment déclaré que les chances qu’Israël adopte une monnaie digitale dans les cinq prochaines années n’étaient que de 20 %. Le pays semble toutefois s’être sérieusement intéressé à la question. La probabilité de développer une monnaie digitale a considérablement augmenté, mais Abir note qu’elle ne dépasse toujours pas 50 %.

Le journal local israélien The Jerusalem Post a rapporté la nouvelle des progrès du pays dans le développement de la CBDC, en disant qu’il s’agissait d’une fuite. Abir, alors qu’il parlait du rôle du shekel digital lors d’une conférence du Fair Value Forum de l’IDC Herzliya, a laissé échapper l’information. Le média note que le gouverneur adjoint de la banque d’Israël a surpris presque tout le monde en faisant remarquer que la banque avait déjà mis en œuvre le programme pilote.

Les Bahamas et le Cambodge restent les seuls pays à avoir lancé leur monnaie digitale soutenue par la banque centrale. Toutefois, de nombreux autres pays sont en phase de planification ou de test, notamment la Suède et la France. La première a mené à bien plusieurs essais de son e-krona, tandis que la seconde a récemment confirmé qu’elle travaillait sur une expérience de monnaie digitale dans un environnement de test.

Le développement d’une monnaie digitale aux États-Unis est toujours à la traîne. En début de semaine, l’ancien président de la Commodities Futures Trading Commission, Chris Giancarlo, a évoqué le sujet de la monnaie digitale et son impact potentiel sur la population. Giancarlo fait actuellement partie de la Digital Dollar Foundation, dont la mission est d’aider les États-Unis à rattraper leur retard et à être compétitifs sur le créneau des monnaies virtuelles.

En ce qui concerne le développement du dollar, il a déclaré : « […] notre nouvelle mission est de veiller à ce que les banques centrales et la Réserve fédérale américaine se réveillent, que les valeurs sociales qui nous ont menés jusqu’ici, l’État de droit, la liberté des marchés financiers, la libre entreprise, les zones de confidentialité économique individuelle, soient intégrées dans un nouvel avenir digital du dollar américain, et que nous ne nous laissions pas prendre par ce que fait la Chine et que nous n’adoptions pas cette approche de surveillance étatique. »

L’article La Banque centrale d’Israël testerait une CBDC en shekel digital est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire