JP Morgan estime que la décision du Salvador d’adopter BTC n’est pas satisfaisante

La banque d’investissement JP Morgan a déclaré que la décision du Salvador d’approuver le Bitcoin comme monnaie légale pourrait constituer un défi pour la blockchain.

Dans un rapport publié jeudi dernier, la banque d’investissement JPMorgan Chase a déclaré que la décision du Salvador d’adopter Bitcoin pourrait avoir un impact négatif sur la nation et le réseau Bitcoin. Constatant que la majeure partie des 40 à 50 milliards de dollars de transactions quotidiennes est tradée entre les échanges, l’équipe d’analystes de JPMorgan a trouvé un volume insuffisant de Bitcoin en circulation réelle pour faciliter un réseau fructueux et répondre simultanément aux besoins en devises du Salvador.

L’équipe composée de Veronica Bustamante, Steve Palacio et Joshua Younger a ajouté que la majeure partie de l’offre de Bitcoin est bloquée dans des systèmes illiquides, avec environ 90 % de l’offre restant inchangée depuis plus d’un an. Ils ont également révélé qu’une part importante de l’offre est détenue par des wallets à faible rotation. Ils ont également expliqué que seule une petite fraction des coins échangés indique des paiements vers une activité économique telle que les paiements des commerçants.

Le rapport a constaté que l’utilisation de l’actif crypto comme monnaie légale ne serait pas idéale compte tenu de l’illiquidité du Bitcoin et des montants impliqués dans les activités de paiement quotidiennes dans le pays d’Amérique centrale.

« L’activité de paiement quotidienne au Salvador représenterait ~4% du volume des transactions récentes sur la chaîne et plus de 1% de la valeur totale des jetons qui ont été transférés entre les wallets au cours de l’année écoulée », indique le rapport.

JPMorgan a fait référence à des recherches menées par la Chambre d’industrie et de commerce du Salvador, qui ont montré que, pour les dépenses quotidiennes, la plupart des Salvadoriens préfèrent convertir les crypto reçus en dollars avant de les utiliser. L’étude indique en outre que neuf consommateurs sur dix préféreraient le dollar en raison des inquiétudes liées à la volatilité et du manque de connaissances sur le Bitcoin.

La décision du président Bukele de reconnaître le Bitcoin comme monnaie légale a suscité des réactions mitigées de la part de différents milieux. Le président a fait valoir que cette mesure permettrait de remédier à la faiblesse du système bancaire du pays et de réduire les frais d’envoi de fonds. Toutefois, le faible taux d’acceptation du bitcoin a incité le président Nayib Bukele à offrir une récompense de 30 $ à tous les Salvadoriens qui s’inscrivent pour obtenir un wallet digital via l’application crypto du gouvernement.

D’un autre côté, de nombreuses entités du secteur crypto n’ont pas apprécié cette initiative, arguant que même si le Bitcoin est une bonne réserve de valeur, il n’est pas un aussi bon système de paiement. William Quigley, le cofondateur de Tether, a récemment déclaré que le BTC était la pire méthode de paiement jamais inventée.

L’article JP Morgan estime que la décision du Salvador d’adopter BTC n’est pas satisfaisante est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire