IOTA publie la version bêta du tout nouveau portefeuille Firefly

  • La Fondation IOTA publie aujourd’hui la version bêta du porte-monnaie Firefly.
  • Les futures versions de Firefly devraient notamment prendre en charge un chat, des NFT et des identités numériques.

CNF a appris par un communiqué de presse que la Fondation IOTA va publier la version bêta du tout nouveau porte-monnaie Firefly aujourd’hui, 22 mars. Composant clé de la prochaine mise à niveau du réseau Chrysalis dans 4 semaines, ce portefeuille est destiné à servir de porte d’entrée à l’économie mécanique d’IOTA et remplacera le portefeuille Trinity.

Au cœur du nouveau porte-monnaie Firefly se trouvent deux nouvelles bibliothèques open-source Rust – l’une pour le développement d’applications de porte-monnaie et l’autre, Stronghold. Comme CNF l’a rapporté, la Fondation IOTA a lancé la version bêta de Stronghold « Boden Fortress » vendredi dernier. Stronghold sert d’enclave de stockage isolée pour séparer les opérations cryptographiques du reste de l’application, de sorte que les utilisateurs n’ont pas à s’inquiéter de la fuite de secrets cryptographiques.

Le noyau de l’application est enveloppé dans un frontal léger écrit dans le cadre Svelte. En outre, l’application a été auditée par F-Secure.

Parmi les premières fonctionnalités qui seront disponibles avec Firefly, citons une « enclave de stockage », grâce à laquelle les opérations sensibles se déroulent dans un stockage d’application isolé, des sauvegardes cryptées, des adresses réutilisables, des transactions plus rapides, une phrase de récupération de 24 mots, ainsi que des fonctionnalités pour les profils et les comptes et la portabilité du portefeuille sur d’autres appareils via la sauvegarde Stronghold.

Les futures améliorations de l’application devraient inclure la gestion du chat et des contacts, les NFT, les identités numériques et les intégrations d’échange.

firefly

Dominik Schiener, cofondateur et président de la Fondation IOTA, a déclaré à propos de cette sortie :

Cette version marque le début de IOTA en tant qu’écosystème d’applications largement utilisé. Firefly va inaugurer une nouvelle norme de convivialité et de flexibilité dans le domaine des portefeuilles, où il n’y avait jusqu’à présent qu’un ensemble assez limité d’offres tournant autour d’une compréhension littérale du terme portefeuille. Firefly est un cran au-dessus des autres interfaces de crypto-monnaies, non seulement en termes de facilité d’utilisation, mais aussi pour ce qu’elle a à offrir aux experts et aux nouveaux venus.

Il est important que les utilisateurs sachent que la version bêta de Firefly ne permetpa la migration du token IOTA vers Chrysalis. Firefly ne devrait offrir cette fonctionnalité qu’après le 28 avril, une fois que le déploiement de la phase 2 de Chrysalis aura été mené à bien. Avant cela, à partir du 21 avril, la phase de migration commencera exclusivement pour les bourses, les dépositaires et les détenteurs d’IOTA avertis.

Der Beitrag IOTA publie la version bêta du tout nouveau portefeuille Firefly erschien zuerst auf Crypto News Flash.

Laisser un commentaire