Fireblocks lève 310M$ lors du dernier cycle d’investissement stratégique

Le dépositaire d’actifs digitaux a été lancé en juin 2019 et s’est développé en ouvrant des bureaux dans différentes régions, notamment à Hong Kong, en Israël, au Royaume-Uni et à Singapour.

La société de garde d’actifs digitaux Fireblocks a annoncé hier avoir levé 310 millions de dollars lors de son dernier tour de financement. La société d’infrastructure de crypto-monnaie a maintenant atteint une évaluation de 2,2 milliards de dollars, après son tour de financement de série D, selon une déclaration publiée.

La levée de fonds a été codirigée par Spark Capital, Stripes et Sequoia Capital, avec d’autres participants comme DRW Venture Capital, Coatue et SCB 10X, une filiale de la Siam Commercial Bank de Thaïlande. SCB 10X est devenue la troisième institution bancaire à financer Fireblocks, SVB Capital et BNY Mellon figurant déjà sur la liste des investisseurs.

Ce tour de financement porte le montant total levé par la startup basée à New York à 489 millions de dollars. Ce récent financement fait suite à un tour de table de série C annoncé en février dernier, qui a permis à la société de lever 133 millions de dollars et d’atteindre une valorisation de 700 millions de dollars.

Le PDG et cofondateur de Fireblocks, Michael Shaulov, a attribué la croissance de la valorisation à l’augmentation du nombre de clients et des revenus annuels récurrents. Depuis le début de l’année, les revenus annuels récurrents de Fireblocks ont augmenté de 350 % par rapport à l’année dernière, et Michael Shaulov prévoit un chiffre encore plus élevé pour la fin de l’année.

« Nous prévoyons de terminer l’année avec une augmentation de 500%. Nous avons déjà ajusté trois fois nos prévisions de revenus pour 2021. »

Il a noté la croissance de l’utilisation de la technologie blockchain en dehors du cercle crypto contemporain. Shaulov a expliqué que Fireblocks était en collaboration avec des sociétés financières du monde entier pour augmenter les cas d’utilisation pour les projets visant à digitaliser les actifs. Le PDG a également révélé que Fireblocks travaille avec 70 banques qui ont l’intention de s’impliquer dans les crypto-monnaies, et que la société prévoit de les aider à mettre en place l’infrastructure nécessaire.

Fireblocks a l’intention d’utiliser l’argent du tour de table de série D pour embaucher plus de personnel pour les ventes et le marketing, la recherche et le développement, et le support client pour aider à l’expansion dans la région Asie-Pacifique. Dans le cadre de cet objectif d’expansion, Mukaya Panich, Chief Venture and Investment Officer de SCB 10X, a affirmé que la banque était en train de préparer l’introduction des services de Fireblocks dans la région.

La société de garde d’actifs digitaux offre des services de garde à plus de 500 clients institutionnels. Elle a géré des transactions d’actifs digitaux d’une valeur supérieure à 1 000 milliards de dollars. Fireblocks permet également d’utiliser les actifs stockés dans diverses activités, notamment pour effectuer des paiements et offrir des jetons non fongibles (NFT).

L’article Fireblocks lève 310M$ lors du dernier cycle d’investissement stratégique est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire