EOSIO version 1.3.0 est disponible; mise à jour inclut les producteurs de confiance, l’interpréteur WABT et plus

Le 19 septembre, EOSIO a annoncé la sortie d’EOSIO version 1.3.0, qui comprend plusieurs fonctionnalités supplémentaires et des corrections de bogues. La mise à jour comprend également des correctifs cumulatifs effectués avec la version 1.2.

La nouvelle version est disponible en téléchargement sur leur page officielle GitHub. La version 1.3.0 inclut une intégration complète du WABT, un WebAssembly conforme aux normes avec la blockchain EOSIO. Cette fonctionnalité fournira aux nœuds un avantage supplémentaire en matière de traitement des transactions à moindre coût. L’équipe a déclaré que la fonctionnalité peut être activée en définissant le paramètre wasm-runtime pour nodeos sur wabt.

En outre, le blog a déclaré que nodeos a la possibilité d’accorder une validation de la lumière aux blocs signés par les procédures indiquées. L’option particulière a été ajoutée pour faciliter le mouvement plus rapide des transactions et des blocs au sein du réseau local de l’API. Les nœuds Peer-to-Peer [P2P] et de signature de bloc fonctionnent selon les procédures de blocage.

La base de données MongoDB peut désormais stocker des informations sur un bloc particulier et peut également stocker les détails d’utilisation de la mémoire. Selon l’équipe, cette fonctionnalité permet aux développeurs de mieux comprendre comment les ressources sont utilisées.

L’équipe a également introduit deux autres fonctionnalités, un support HTTP over socket pour le socket keosd et une génération d’un message d’erreur lorsqu’un élément de configuration inconnu apparaît, ce qui empêchera désormais le démarrage de nodeos.

Outre les modifications majeures ci-dessus, la nouvelle version comprend également plusieurs ajouts plus petits, tels que la journalisation des transactions pour la visibilité des transactions sur P2P, la correction des bogues, les tests de lancement, la suppression des variables inutilisées, frameworks casings correctifs pour les builds MacOS sensibles à la casse et plus encore.

L’équipe a déclaré que trois de ses paramètres, à savoir eosiocpp, cleos et binaryyen, qui étaient disponibles dans la version précédente, ont été dépréciés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *