Cobo, le dépositaire de crypto-monnaies basé à Singapour, lève 40M$

La plateforme de crypto-monnaie utilisera ces fonds pour faire progresser son produit de finance décentralisée (DeFi) en tant que service sur lequel elle travaille.

L’activité crypto dans la région asiatique a été entravée par la répression des plateformes d’actifs digitaux et des entités liées aux crypto-monnaies en Corée et par la répression des sociétés de minage en Chine. Cela n’a toutefois pas empêché les entreprises d’investir dans des plateformes opérant dans la région. La plateforme de garde et de gestion d’actifs digitaux Cobo, basée à Singapour, a révélé hier qu’elle avait réalisé un tour de financement de série B de 40 millions de dollars à une valorisation non divulguée.

Cette levée de fonds a été menée par A&T Capital, IMO Ventures et DST Global. Elle fait suite à un tour de financement de série A de 13 millions de dollars réalisé en octobre 2018 que DHVC et Wu Capital ont mené. La start-up a révélé qu’elle dirigerait le capital de ce dernier financement vers le développement de son offre de finance décentralisée (DeFi) qui, selon la firme, sera un guichet unique pour les investisseurs institutionnels.

Selon la société de gestion de crypto actifs, le produit donnera aux institutions un accès aux protocoles DeFi, leur permettant d’obtenir des rendements de manière conforme mais simple. Cobo a expliqué son offre, ajoutant que les clients institutionnels n’auraient pas à faire face aux complexités liées à l’exposition aux projets DeFi.

Cobo, qui a débuté en tant que fournisseur d’infrastructures blockchain, a travaillé à la relocalisation complète de son siège social de la capitale chinoise à Singapour. La société a ajouté qu’une fraction du financement sera consacrée à l’obtention de licences et d’autorisations pour l’entrée du produit sur le marché. Essentiellement, le financement aidera l’entreprise à respecter les directives en vigueur, notamment en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.

« Avec l’intérêt pour la révolution crypto qui monte en flèche dans toute l’Asie, il est grand temps de développer les infrastructures blockchain pour répondre à la demande croissante, d’autant que nous constatons un enthousiasme grandissant parmi les institutions », a observé Mao Shixing, cofondateur de Cobo. « Dans le passé, nous avons vu les applications cryptos évoluer du Bitcoin à la DeFi et maintenant aux NFT. En temps voulu, je prévois même que les métaverses seront les prochains à être développés sur la blockchain. Ainsi, pour l’avenir, nous avons mis en place l’infrastructure de base qui nous permettra de servir 1 000 investisseurs institutionnels. »

L’offre de Cobo est le premier produit DeFi en tant que service (DaaS). L’entreprise propose également divers services, dont la conservation, le staking et le trading de crypto-monnaies. Actuellement, elle sert plus de 300 clients institutionnels sur le marché de l’Asie-Pacifique. Parmi ses clients figurent le pool de minage de crypto-monnaies F2Pool, la plateforme de trading de dérivés d’actifs digitaux Deribit et la plateforme de trading d’actifs digitaux BitMart. Depuis sa création en 2017, elle a réalisé des transactions pour un montant total de 20 milliards de dollars et possède actuellement près d’un milliard de dollars d’actifs en dépôt.

L’article Cobo, le dépositaire de crypto-monnaies basé à Singapour, lève 40M$ est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire