Algorand Virtual Machine disponible dans le dernier upgrade du protocole

L’AVM supporte l’écriture de smart contracts en Python et Reach, avec des applications dans le Web 3.0, la DeFi et les NFT.

La blockchain open-source et permission less Algorand a annoncé hier qu’elle rendait le développement d’applications blockchain plus accessible à une plus large communauté de développeurs et améliorait la fonctionnalité du développement de smart contracts grâce à la publication de sa dernière mise à jour du protocole.

L’objectif d’Algorand est d’alimenter le futur de la finance (FutureFi) en mettant l’accent sur la performance, l’interopérabilité et la fonctionnalité. Grâce au mécanisme de consensus Pure Proof of Stake de la blockchain, les blocs sont finalisés en quelques secondes et le débit des transactions est aussi élevé que celui des grands réseaux de paiement. Au début de cette année, Algorand est même devenue une blockchain à bilan carbone négatif.

La dernière mise à jour du protocole permet aux développeurs de créer des applications décentralisées (Dapps) rapides, puissantes et rentables grâce à l’Algorand Virtual Machine (AVM). Ses cas d’utilisation incluent le Web 3.0, la finance décentralisée (DeFi) et les jetons non fongibles (NFT), grâce à des fonctionnalités améliorées pour les développeurs.

L’AVM facilite le développement de smart contracts dans des langages accessibles, tels que Python et Reach, un langage de programmation simple qui utilise un sous-ensemble de JavaScript. Le projet travaille également à l’ouverture du codage en Clarity, C, C++, Go, Rust, Haskell, JavaScript et plus encore. Outre les langages complets de Turing, l’AVM supporte de nouveaux opcodes, des programmes de plus grande taille et permet aux développeurs d’utiliser des boucles, des fonctions et la récursion.

Paul Riegle, chef de produit chez Algorand, explique : « Les développeurs qui ont déjà écrit et déployé des smart contracts sur Algorand ont interagi avec les versions précédentes de l’AVM grâce à l’utilisation de Teal et nous ont donné un retour d’information qui nous a permis d’itérer et d’améliorer rapidement l’AVM. Nous sommes enthousiasmés par ce que cette version ouvre à la communauté des développeurs et nous attendons avec impatience des améliorations supplémentaires dans les mois à venir. »

Les contrats Ethereum peuvent être portés sur Algorand plus facilement suite à la mise à jour, ce qui permet des applications plus précises. L’AVM offre également de nouvelles fonctionnalités telles que les transferts atomiques qui permettent le partage des frais de transaction, l’optimisation du stockage de la blockchain de manière polyvalente, et la possibilité de créer un faiseur de marché automatisé (AMM) sur lequel d’autres peuvent s’appuyer.

Le mois dernier a marqué les deux ans du lancement du réseau principal d’Algorand et plus de 500 organisations mondiales ont rejoint l’écosystème depuis lors. L’AVM pourrait permettre d’embarquer beaucoup plus d’organisations dans la nouvelle économie digitale.

L’article Algorand Virtual Machine disponible dans le dernier upgrade du protocole est apparu en premier sur Coin24.

Laisser un commentaire