3 clics et 40 secondes: Santander lance l’application Ripple Retail Payments dans 4 pays

Compnay
Santander Ripple

Le géant bancaire espagnol Banco Santander va déployer une application de paiement personnel pour les clients de détail alimentée par la technologie blockchain de Ripple au premier trimestre 2018.

Dans ce qui pourrait devenir les premiers cas d’utilisation au détail de la technologie blockchain dans le système bancaire, Santander va lancer une application de paiements personnels pour les paiements internationaux, alimentée par la technologie blockchain de Ripple. D’abord signalé par Finextra, l’application permettra les paiements internationaux en « 3 clics et 40 secondes » pour les clients des banques de détail, révèle une diapositive de la présentation des résultats 2017 de Santander [ PDF ] publié la semaine dernière.

Crédit d’image: Santander

« Nous nous attendons à être l’une des premières banques mondiales à déployer des paiements basés sur la technologie des comptes distribués pour les particuliers », a indiqué la banque, soulignant la transparence complète des frais bancaires et des taux de change avant d’initier des transactions. L’application sera disponible en Espagne, au Brésil, au Royaume-Uni et en Pologne.

La sortie fait suite à une piste interne de 18 mois par Santander où l’application a été utilisée avec Apple Pay pour les paiements entre £ 10 et £ 10 000 parmi les employés de la banque. Le directeur général de Ripple Brad Garlingihouse a confirmé les nouvelles sur les médias sociaux, avec l’application prévue pour la publication ce trimestre.

Tel que rapporté en mai 2016, Santander a commencé à tester l’application avec des paiements soutenus en GBP, EUR et USD. Les paiements en euros, en particulier, sont compatibles avec jusqu’à 21 pays, alors que les paiements en dollars américains peuvent être envoyés aux États-Unis, ce qui suggère une mise en œuvre plus large des paiements bancaires Ripple au-delà des quatre pays.

InnoVentures de Santander, le fonds de capital-risque FinTech du groupe bancaire, est notamment un investisseur dans Ripple après avoir participé à un tour de table de série A en septembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *