La Cour suprême de la Russie demande l’examen de l’interdiction du site Web Bitcoin

La Cour suprême de Russie a ordonné au tribunal municipal de Saint-Pétersbourg  d’examiner un appel contre le blocage de bitcoininfo.ru, un site de cryptomonnaie, selon RAPSI , le service de presse du tribunal.

En 2016, le tribunal de district de Vyborgsky de Saint-Pétersbourg a accordé une demande de poursuite pour bloquer le site Web, selon le tribunal. La cour a jugé que les informations sur le bitcoin, en tant que «moyen de paiement virtuel et d’accumulation», violaient la loi russe.

Le site web, bitcoininfo.ru, est actuellement hors-ligne. Selon easycounter.com, qui suit le trafic du site, bitcoininfor.ru a reçu 85,7% de son trafic de la Fédération de Russie, où il est classé 884556.

St. Petersburg Court Evades Review

Le tribunal de la ville de Saint-Pétersbourg a choisi de ne pas examiner la décision du tribunal de district en appel.

En mars, cependant,  le tribunal municipal a annulé une décision du tribunal de première instance de bloquer les sites Internet qui affichent des informations sur Bitcoin.

La régulation crypto reste controversée

La réglementation du bitcoin et des crypto-monnaies continue d’entraîner des actions contradictoires parmi les fonctionnaires du gouvernement russe.

En mai dernier, le tribunal du district Oktyabrsky de Saint-Pétersbourg a décidé de bloquer les sites Web qui affichent des informations sur Bitcoin.

Le bureau du procureur de Saint-Pétersbourg en février a interjeté appel de la décision du tribunal de mai 2017 et l’a annulée. Le bureau du procureur a saisi le tribunal afin de superviser l’exécution des lois sur les «objets spécialement du régime» et d’agir au nom de la Fédération de Russie et d’un groupe indéfini de personnes. Le département régional de Roskomnadzor était la personne intéressée.

Le tribunal dans sa décision a déclaré que la distribution gratuite de « e-monnaie » se traduit par l’utilisation de crypto-monnaie dans le commerce de drogues, d’armes, de faux documents et d’autres activités criminelles. Le tribunal a déclaré que les crypto-monnaies, y compris les bitcoins, soutiennent la croissance de l’économie souterraine et ne peuvent être utilisées légalement dans la Fédération de Russie.

Les législateurs étudient des propositions

Les membres du ministère du Développement économique du pays ont proposé en février des changements à une proposition visant à réglementer les cryptomonnaies.

Les membres ont demandé que les bénéfices transactionnels, ainsi que les revenus personnels, des cryptomonnaies ne soient pas imposés. En outre, la limite d’investissement dans les bureaux de pays devrait être augmentée de 50 000 à 500 000 roubles. Les détenteurs de jetons russes seraient autorisés à investir dans d’autres jetons et à participer à des échanges à l’étranger. Les membres ont également proposé d’abandonner les restrictions imposées aux non-résidents pour leur participation à des bureaux de pays.

La proposition élimine les règles plus strictes préconisées par le vice-ministre des Finances, Alexei Moiseev, qui a déclaré que l’introduction d’exemptions fiscales est opportune, mais l’idée d’augmenter la limite pour les investissements individuels dans les ICO est discutable.

One Reply to “La Cour suprême de la Russie demande l’examen de l’interdiction du site Web Bitcoin”

  1. Crypto investisseur sur Moneycoin.fr, j’en ai entendu parler. Je trouve que cet examen d’appel contre le blocage du site bitcoininfo.ru est une excellente décision. On verra bien ce que ça donnera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *